Aux Comores, la coordination de l’action de l’Etat en mer au centre des préoccupations

Aux Comores, la coordination de l’action de l’Etat en mer au centre des préoccupations by 26 décembre 2016

Durant deux jours (30 novembre – 1 décembre 2016), CRIMARIO a animé un atelier de réflexion sur la coopération inter-administrations dans le domaine maritime aux Comores. Les participants de haut niveau (Affaires maritimes, Garde-Côtes, Sécurité civile, Autorités et sociétés portuaires, Police, Pêche) ont partagé leurs vues et tiré parti des expériences des pays voisins comme les Seychelles et Madagascar, représentés à cette réunion. Ces deux pays ont mis en place des structures de coordination que ce soit pour la gestion des catastrophes (DRDM aux Seychelles) ou pour le partage et l’analyse des données (CRFIM à Madagascar). Les bonnes pratiques européennes ont également été examinées : plateforme d’échange d’information mise en place par MSCHOA/EUNAVFOR, coopération en matière de police ou rôle du SG Mer en France.

Lors des travaux de groupe, les participants ont dressé un état des lieux et esquissé un plan d’action pour aller vers plus de coordination entre administrations des Comores. 

Reconnaissant l’importance de ce travail et l’implication personnelle des participants M. Wahadi Madi, Secrétaire d’Etat chargé des Transports est venu clôturer cet atelier de réflexion.