Le code de conduite de Djibouti s’élargit à toutes les activités maritimes illicites

Le code de conduite de Djibouti s’élargit à toutes les activités maritimes illicites

Le code de conduite de Djibouti s’élargit à toutes les activités maritimes illicites

by 2 février 2017

Le champ d’application d’un accord international décisif pour la répression des actes de piraterie et des vols à main armée à l’encontre des navires dans l’océan Indien occidental et le golfe d’Aden a été considérablement élargi afin de couvrir d’autres activités maritimes illicites comme la traite des personnes ou la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INDNR).

Dans le cadre d’une réunion de haut niveau organisée à Jeddah (Arabie saoudite), du 10 au 12 janvier 2017, les signataires du Code de conduite de Djibouti ont adopté un Code de conduite révisé, dénommé « Les amendements de Jeddah de 2017 au Code de conduite de Djibouti. »

Les États participants ont accepté de travailler main dans la main, avec le soutien de l’Organisation maritime internationale (OMI) et d’autres parties prenantes, afin de renforcer les capacités nationales et régionales et ainsi faire face à d’autres problèmes de sûreté maritime, ce qui permettra de favoriser le développement durable du secteur maritime.

Télécharger le Code de conduite de Djibouti révisé, en anglais, français et arabe  

Lire le compte rendu complet préparé par l’OMI