Quelles compétences acquises en visualisation des données maritimes ?

Quelles compétences acquises en visualisation des données maritimes ?

Quelles compétences acquises en visualisation des données maritimes ?

by 30 avril 2017

Douze stagiaires, 7 malgaches et 5 comoriens, viennent de terminer un cycle de formation de 7 semaines en «présentiel», réparties en trois stages sur une période de 6 mois (octobre 2016 à mars 2017). Les deux premiers stages ont été entrecoupés d’un mois de formation supplémentaire à distance.

Contenu du cycle de formation

Ce cycle de formation vise à donner toutes les compétences nécessaires pour extraire (à partir d’un fichier, à partir d’Internet, à partir d’une base de données …), nettoyer, formater, enrichir et présenter les données d’intérêt maritime (sur une feuille de calcul, un graphique, un système d’information géographique …). Découvrez un exemple de réalisation produit lors de ce cycle.

Les « données d’intérêt maritime » (DIM) sont des données ayant un lien avec le monde maritime. Exemples non exhaustifs : données navires (identité, positions AIS-GPS-VMS, manifestes…), statistiques portuaires et douanières, météorologie marine, données environnementales, routes et zones maritimes, etc.

Public cible

Le personnel en charge de la préparation et de la visualisation des données au sein des centres d’opérations maritimes ou des administrations civiles ou militaires en charge de l’action de l’état en mer.

Savoirs acquis à l’issue du cycle

Au départ, on comptait 46 participants (23 comoriens et 23 malgaches). A l’issue du premier stage, 20 ont été certifiés «Spécialiste en visualisation des données d’intérêt maritime – Niveau 1».

Les stagiaires ayant obtenu le certificat de niveau 1 :

  • Connaissent les différents formats informatiques de données adaptés aux DIM, leurs finalités et leurs limitations, et savent choisir le plus approprié au problème à résoudre.
  • Savent choisir et installer le logiciel gratuit adéquat en fonction du problème de traitement de données rencontré, et utiliser ses fonctions de base.
  • Savent utiliser GoogleEarth© de manière professionnelle pour visualiser les DIM et exporter le résultat vers une autre application.
  • Savent utiliser Microsoft© Excel de manière professionnelle pour filtrer et formater les données, produire des graphiques de qualité, et exporter les résultats.
  • Savent partager les données en choisissant le format adéquat.

A l’issue du second stage, 12 ont été certifiés «Spécialistes en visualisation des données d’intérêt maritime – Niveau 2».

Les stagiaires ayant obtenu le certificat de niveau 2 savent :

  • Utiliser les fonctions avancées de Microsoft© Excel (test d’hypothèse, maîtrise des tables pivot) pour conduire une analyse basique des DIM.
  • Choisir et installer un Système d’Information Géographique adapté au besoin du traitement des DIM, en maîtriser les fonctions afin de construire des graphiques et des cartes de qualité pouvant supporter un volume important de données.
  • Installer et administrer (fonctions de bases) une base de savoir collaborative (Wiki).
  • Utiliser, et dans une moindre mesure modifier, des programmes de traitement des DIM écrits en langage Python.

A l’issue du troisième stage en présentiel, 7 stagiaires ont reçu leur certificat de «formateur en visualisation de données d’intérêt maritime».

Outre les savoirs déjà acquis durant les niveaux 1 et 2 et qui seront renforcés, les stagiaires ayant obtenu le certificat de formateur en visualisation savent :

  • Délivrer un cours à un groupe d’adulte.
  • Délivrer les cours de niveau 1 et 2 à un groupe de stagiaires, en les adaptant au niveau du groupe.
  • Installer, administrer un serveur de fichier.
  • Rédiger des requêtes de bases de données en langage SQL Postgres.