Crimario participe à la plénière du CGPCS

Crimario participe à la plénière du CGPCS

Crimario participe à la plénière du CGPCS

by 15 juillet 2017

Lors de la session plénière à Maurice (5-7 juillet), le CGPCS (Groupe de contact sur la piraterie au large des côtes somaliennes) a décidé qu’atteindre l’objectif « zéro marin et zéro bateau aux mains des pirates », repose sur les éléments suivants :  (1) la dissuasion, le suivi et la surveillance en mer, (2) le respect des bonnes pratiques de gestion, (3) des gardes armés à bord des navires marchands déployés légalement et ce, après une évaluation des risques, (4) des réseaux d’échanges pour établir une connaissance adéquate de la situation maritime, (5) un dispositif juridique pour permettre l’arrestation et la poursuite des pirates suspects, et (6) la destruction des réseaux locaux de pirates et de leur financement.

Parmi les diverses initiatives prises par la Région et la communauté internationale, le communiqué final se félicite de la mise en place du Centre régional de coordination des opérations (RCOC) aux Seychelles le 1er juillet 2017, en complémentarité du  Centre régional de fusion d’information maritime (CRFIM) à Madagascar, en conformité avec la Déclaration de Djibouti de 2016 . Ces nouveaux centres renforcent le réseau d’information existant du Code de conduite de Djibouti.

Pendant cette session, l’avenir des groupes de travail a été discuté :

Groupe de travail n°1: opérations en mer (WGOPS), co-présidé par l’Inde, les Seychelles et les EAU. Principaux thèmes traités : évaluation des risques, coordination navale, coordination Marine-Industrie, bonnes pratiques de gestion.

Groupe de travail n°2: renforcement des capacités régionales (RCBWG), co-présidé par la Commission de l’océan Indien (COI) et le Kenya. Secrétariat fourni par OBP. Principaux thèmes traités : coordination du renforcement de capacité dans l’ouest de l’océan Indien, évaluation et priorisation des besoins en  renforcement, partage d’information et connaissance de la situation maritime.

Lors de la séance du groupe de travail n°2, CRIMARIO a informé les participants sur ses projects notamment IORIS, son réseau régional de partage d’information et de gestion des incidents.

Faisant suite à la présidence des Seychelles, le CGPCS a accepté l’offre de la Commission de l’océan Indien de présider le CGPCS pour les années 2018 et 2019 à partir du 1er janvier 2018.

Accéder au communiqué complet (en anglais) et aux instances du CGPCS.