Validation du transfert de propriété de IORIS à la COI

Validation du transfert de propriété de IORIS à la COI by 10 mars 2019

La plateforme IORIS a été conçue pour devenir le principal outil de partage de l’information et de gestion d’évènements en mer entre les pays côtiers de l’océan Indien. Dès l’origine, le projet européen CRIMARIO a mis l’accent sur une appropriation et une gestion de la plateforme par la région et a collaboré de manière étroite avec de nombreux partenaires régionaux sur le concept et son design. Dans ce sens, CRIMARIO a contacté la Commission de l’océan Indien (COI) concernant la propriété légale de la licence IORIS ; en effet, la COI regroupe quatre des cinq pays partenaires de CRIMARIO (Comores, Madagascar, Maurice, Seychelles) et cogère le programme MASE.

Lors d’un entretien avec le Président de la COI, Vincent Mériton, vice-président des Seychelles, les représentants de CRIMARIO, François-Régis Cloup-Mandavialle, coordonnateur et David Nattrass, chef de projet IORIS, ont présenté les acquis de IORIS et la proposition de transfert de propriété.

Cette offre a été reçue très positivement et transmise par Vincent Mériton au Conseil extraordinaire des ministres de la COI qui s’est tenu le 23 février à Mahé (Seychelles). A l’issue de ce conseil, le Président Mériton a confirmé par courrier la validation du transfert de propriété de IORIS à la COI ; il a écrit notamment :

J’ai donc le plaisir de vous informer que les membres du Conseil extraordinaire des Ministres ont validé votre proposition.

En parallèle de la mise en œuvre de IORIS avec un programme intensif d’exercices, l’équipe CRIMARIO va travailler avec le secrétariat de la COI, le programme MASE et les deux centres régionaux (CRCO et CRFIM) pour définir les conditions de transfert, les modalités précises de gouvernance et d’administration : acceptation de nouveaux membres, rôle des deux centres, gestion des accès, etc…

La phase II de développement, qui tient compte du retour d’expérience des usagers et de l’exercice Cutlass, et du transfert de propriété sera achevée d’ici fin décembre 2019.